Sélectionner une page

Climat

Les précipitations diminuent notablement du Sud au Nord, bien qu´au même moment on passe  la zone la plus haute, les Puertos en s´approchant de la Dépression del Ebro. Dans les espaces montagneux, on peut rencontrer des moyennes supérieures à 700 mm tandis que dans les zones situées plus au Nord et plus basses on n´arrive pas à 400 mm. De plus, dans la zone montagneuse une partie de ces précipitations peuvent être sous forme de neige (10-15 %) tandis que dans les zones basses la présence de ce phénomène est bien plus anecdotique.

Autre élément très important qui définit les précipitations c´est l´irrégularité. Il peut y avoir des années très sèches (un peu plus de 300 mm) et d´autres avec des pluies généreuses (aux alentours de 1 000 mm). On parle de cycles, élément typique du climat méditerranéen.

A ce caractère irrégulier, nous devons ajouter trois facteurs qui déterminent le climat : la saisonnalité des précipitations (avec deux extrêmes au printemps et en automne), la torrentialité (spécialement en été et automne, avec des valeurs ponctuelles qui dépassent les 100l/heure) et la présence d´un élément asséchant comme la bise.

Quant aux températures, on rencontre également ce phénomène de gradation, les moyennes annuelles allant de 12º à 16ºC. Les minimales, dans la zone la plus haute, peuvent atteindre les -15º et les maximales sont de 40º dans la zone la plus basse. Un autre élément considérable est l´amplitude thermique, surtout pendant les débuts de printemps et d´automne où elle peut dépasser les 20ºC.

Orages et inondations

En été, on peut enregistrer des précipitations de caractère orageux, où en peu d´heures peuvent s´accumuler plus de 100l/m2. Ainsi les rivières et les canyons à l´occasion secs reçoivent une grande quantité d´eau (trouble en raison de l’agitation des sédiments) en peu de temps.

Share This